Comment le jeûne thérapeutique (et plus précisément le jeûne à l’eau) aide le malade à guérir

Les bienfaits du miel
mars 6, 2017
La Hijama et le Jeûne
mai 4, 2018

Comment le jeûne thérapeutique (et plus précisément le jeûne à l’eau) aide le malade à guérir

jeune-hydrique-ea-hijama-marseille

Encore peu connue il y a quelques décennies, cela fait maintenant quelques temps que l’on en entend parler, et que cette nouvelle thérapie commence à se développer. Le jeûne thérapeutique, également appelé jeûne médical commence à devenir de plus en plus pratiqué par certaines catégories de personnes, qui souhaitent guérir de manière naturelle, ou entreprendre un traitement complémentaire et/ou alternatif à la médecine traditionnelle composée de médicaments.

Lors des précédents articles sur le blog, je vous parlais plus précisément de la hijama et de ses bienfaits pour le corps. Changeons un peu de sujet cette fois, et voyons ensemble quelques points importants concernant ce jeûne thérapeutique, afin que vous en compreniez mieux le principe.

Le jeûne en islam

Tout d’abord et avant de clairement rentrer dans le vif du sujet, il est important de vous rappeler à quel point le jeûne en islam est essentiel. Effectivement, le fait de jeûner pendant le mois de Ramadan fait partie des cinq piliers de l’islam, et ce jeûne demeure obligatoire. Cependant, il est aussi possible de jeûner de manière volontaire tout au long de l’année, le lundi et le jeudi par exemple, comme nous l’a enseigné notre noble Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) à travers quelques hadiths.
Le musulman peut aussi jeûner les trois jours lunaires de chaque mois, ou encore jeûner le meilleur des jeûnes : celui du Prophète Dawoud (paix sur lui) qui s’abstenait de manger un jour sur deux. Les bienfaits du jeûne sur le corps sont très nombreux, et permettent de nous purifier spirituellement.

Ibn Al Qayyim (rahimahoullah) a dit au sujet du jeûne, dans son livre « La thérapie prophétique » : « Le jeûne est un bouclier contre les maladies de l’âme, du cœur et du corps, et ses bienfaits sont innombrables. Il a un effet étonnant dans la préservation de la santé, il dissout les excédents et empêche l’âme de consommer ce qui lui nuit, surtout s’il est appliqué avec modération et objectif, aux meilleurs moments religieux, et en fonction du besoin du corps »

Mais qu’en est-il de ce fameux jeûne thérapeutique (ou jeûne médical) ? Cela fait-il partie de la religion que de le pratiquer ? Tout le monde peut-il l’effectuer ? Y-a t-il des dangers ?

bienfait-hijama-marseille 13

L’objectif du jeûne thérapeutique

L’objectif principal du jeûne thérapeutique est en fait l’éviction d’une ou plusieurs substances du corps, afin de l’aider à guérir d’une maladie (pour les personnes malades) ou d’être en meilleure forme (pour les personnes « saines »). Comprenez par-là et dès maintenant qu’il est différent du jeûne religieux que nous connaissons.

En effet, lorsque l’on parle d’éviction d’une ou plusieurs substances, on parle en fait de retirer un ou plusieurs aliments qui pourraient être néfastes au corps, l’affaiblir ou le rendre malade. On peut donc parler de jeûne thérapeutique même si le corps continue à absorber certains aliments pendant la journée, ce qui diffère du jeûne religieux qui est de s’abstenir totalement de manger et boire pendant la journée.

Par ce principe, le jeûne médical peut donc viser par exemple à diminuer la consommation de sucres rapides, de graisses etc., ou encore d’exclure totalement certains aliments : sucres et gras pour un diabète, sel pour une hypertension etc. Les cas sont nombreux et variés et le jeûne thérapeutique est un jeûne qui doit strictement s’adapter à la personne qui souhaite l’effectuer.
Le jeûne à l’eau

Parmi les différents jeûnes thérapeutiques qui existent, j’aimerais précisément vous parler du jeûne à l’eau. Il est possible que vous en ayez déjà entendu parler. Il s’agit d’un jeûne très spécifique qui consiste à ne boire que de l’eau pendant un certain nombres de jours donnés, afin, par exemple, de traiter une maladie.

Je préfère tout de suite vous mettre en garde : ne tentez jamais de faire ce jeûne de manière impulsive, sans avoir consulté un médecin spécialisé auparavant. En effet, il s’agit d’un jeûne difficile, et il est extrêmement important de consulter avant toute démarche de votre part, car tout le monde ne pourra pas endurer ce jeûne. Rappelez vous toujours qu’Allah (Béni et Exalté) a dit : « Ne soyez pas la cause de votre propre perte » (sourate Al Baqara).

Ceux qui ont « inventé » ce jeûne dit « de l’eau » furent les professeurs russes, les Pr Kokosov et Pr Maximov. Ils en ont démontré les divers bienfaits dès les années 1970. De manière générale, le jeûne à l’eau est associé à une durée de 40 jours pour un sujet qui est en bon état général. Mais bien évidemment, il diffère d’une personne à l’autre…

Vous allez sûrement être surpris, mais notre cheikh bien-aimé Al Albani (rahimahoullah) avait déjà effectué de son vivant le jeûne thérapeutique, et plus particulièrement le jeûne exclusif à l’eau pendant une durée de quarante jours. Il était atteint par une douleur au niveau de la poitrine et de l’abdomen qu’il n’arrivait pas à dissiper malgré les médicament qu’un médecin lui avait prescrit. Après avoir pris connaissance d’un livre écrit par le Docteur Shelton, il se senti convaincu. Et ses convictions furent les bonnes puisqu’il guérit de son mal suite à ce jeûne à l’eau. Il raconte également qu’une femme fut guérie en effectuant ce jeûne à l’eau, alors qu’elle ne pouvait plus se retenir d’uriner sur elle.

Une personne a donc demandé au cheikh Al Albani si cette pratique était religieuse, et il a bien affirmé que non. Il s’agissait de la simple expérimentation des être humains, et par la grâce d’Allah cette expérience s’est avérée concluante sur lui et cette femme atteinte d’incontinence. Cependant, ce n’est pas le cas de toute personne, d’où le fait qu’il faille absolument consulter avant toute démarche.

Les bienfaits du jeûne thérapeutique et ses contre-indications

Comme dans tout traitement médical, il y a des bienfaits mais aussi des contre-indications, qu’il est important de prendre au sérieux.Les bienfaits du jeûne thérapeutique

Nombreux sont les bienfaits du jeûne thérapeutique. Parmi eux, on peut notamment retrouver :

  • Une action d’épuration et de détoxification.
  • Une action laxative
  • Une action neuro-végétative (sur les patients atteints de maladies psychologiques telles que la névrose, la schizophrénie, les chuchotements sataniques, phobies, TOC etc.)
  • Une action anti-cancéreuse (moins d’effets secondaires lors des chimiothérapies, réduction de l’activité cellulaire, fatigue moins intense etc.)
  • Une action stimulatrice de la moelle osseuse
  • Etc.

2) Les contre-indications

Certaines personnes ne pourront pas effectuer ce jeûne thérapeutique, celui-ci pouvant avoir un effet néfaste et dangereux pour la santé, notamment :

  • Les femmes enceintes ou qui allaitent.
  • Les enfants (même si dans certains cas, un jeûne de quelques jours peut être bénéfique).
  • Les patients atteints d’insuffisance cardiaque, respiratoire.
  • Les patients atteints d’une sévère anorexie.
  • Les patients atteints de déficit immunitaire.
  • Etc.

hijama-therapie-marseille 13
Il est évident et clair que le meilleur des jeûnes possibles est celui que nous a enseigné notre Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), à savoir l’abstinence totale de nourriture et boisson du lever au coucher du soleil.

Le jeûne thérapeutique n’est pas prescrit par l’islam cependant, et afin de purifier son corps de certaines maladies ou de douleurs quelconques, il peut tout de même être intéressant d’essayer le jeûne thérapeutique si votre corps est habilité à le subir et à le supporter. Afin de vous soulager de nombreux maux, je vous conseille également d’avoir recours à la hijama, après avoir consulté un spécialiste. Celle-ci sera bénéfique et renouvellera le sang de votre corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *